Cognac
Vingt ans de passions

3 200 artistes, 1 800 concerts depuis 1993, date de la première édition de Blues Passions à Cognac. Quatre jours de festival déjà à l'époque, avec Otis Grand en président d'honneur. C'est sur son portrait que s'ouvre 20 ans: Cognac Blues Passions, l'ouvrage de Michel Rolland et de Sabine Eichler. Ensemble, ils reviennent sur ces années et ces émotions partagées avec le public.

Le résultat? Un ouvrage de 140 pages, à la couverture noir et argent, qui mêle la plume tendre et sensible du fondateur et directeur du festival et le pinceau affectueux et délicat de l'artiste-peintre charentaise d'origine allemande, qui signe également la mise en page sobre et classieuse.

Michel Rolland, Sabine Eichler, Blues Passions, 20 ans, livre, peinture
Michel Rolland et Sabine Eichler ouvrent le livre sur le triptyque consacré à Otis Clay © Françoise Digel

Les portrait défilent. D'abord dans «Des émotions en noir et blanc». Des doubles pages illuminées par le souvenir des artistes sur scène, inspirées par les notes bleues s'échappant de la Blues Paradise, de l'Eden Blues, du Tonic Day..., éclairées par des extraits de presse de l'époque.

Parmi eux, Otis Clay, dont le portrait se décline en triptyque. La superbe voix soul de Chicago signe d'ailleurs la préface de l'ouvrage. «J'ai eu tellement de bonne connections avec lui, de bonnes vibrations» , raconte Michel Rolland, qui a aussi vécu un concert tellement intense que, malgré la pluie qui tombait à verse cette nuit-là, il se souvient encore avoir regardé «avec le sourire ces fines gouttes danser par milliers dans le ciel».

«Sentiments de bonheur exaltés ou douleurs de la vie, Otis Clay interprète son répertoire avec une telle ferveur et une telle générosité qu’il fascine dès les premières mesures...»

Pour chacun des chanteurs et musiciens, l'auteur propose aussi une «Tranche de blues», souvenirs en backstage. Comme ce moment joyeux avec Candye Kane.

«J’invite certains artistes à laisser l’empreinte de leur pied dans la glaise. L’exubérante et plantureuse Candye, avec beaucoup d’humour, a préféré graver la forme généreuse de son sein gauche.»

Ou cet instant bouleversant avec Junior Wells, qui décédera quelques mois après son passage à Cognac.

«Quelle surprise quand, à la fin de son émouvant concert, Junior Wells m’invite à le rejoindre dans sa loge. L’homme, déjà harassé par la maladie, fatigué de son tour de chant, me demande d’une simplicité à me couper le souffle si j’avais aimé son concert. [...] Que répondre à ce grand homme?»

Michel Rolland a été déchiré quand il a dû sélectionner la soixantaine d'artistes à présenter dans ce livre anniversaire. Il l'est plus encore lorsqu'on lui demande son portrait préféré. Impossible, dit-il. Avant de laisser échapper «Willie King, peut-être», un homme qu'il a accueilli deux fois, dont une en tant que président d'honneur. «C'est tellement quelqu'un qui m'a touché...»

«Son ultime album, One Love, fait référence à son premier séjour à Cognac [...]. Des mélodies peut-être inspirées de ses rêveries [...] lorsqu'il s'assoupissait dans l'herbe de l’écrin magnifié du Théâtre de Verdure. Là où parfois, je le retrouvais pour discuter de la vie.»

George Clinton

George Clinton

Sabine Eichler, elle, se souvient surtout de George Clinton —aujourd'hui son portrait préféré. Peut-être parce qu'elle a «eu beaucoup de mal» à le coucher sur sa toile. «Pour moi, le plus dur, c'est de saisir, de cerner le personnage. Je ne fais pas juste une reproduction d'une photo, précise-t-elle. Il faut que je tourne autour. Comme s'il était chez moi dans mon atelier. Il faut que j'ai plusieurs photos, que j'écoute la musique. Et je ne sais pas ce qui m'a donné le déclic, est-ce que c'était la musique?»

Plus loin, les «Coups de coeur» révèlent d'autres moments de bonheur, d'Otis Rush à John Primer, en passant par Syl Johnson, Shemekia Copeland, Skip McDonald ou Irma Thomas. Toujours accompagnés de portraits.

Puis les «Prix Cognac Passions» présentent ces artistes français à qui le festival offre un tremplin depuis 2005.

Enfin, le dernier chapitre liste tous ces chanteurs et chanteuses, guitaristes, bassistes, batteurs, harmonicistes, trombonistes... qui, pendant vingt ans, ont fait le bonheur des festivaliers et des bénévoles. Une liste qui donne le tournis —et fait surtout regretter toutes ces années passées loin de Cognac en juillet!

Le livre anniversaire a reçu un accueil très favorable lors de la séance de dédicaces organisée pour sa sortie, samedi dernier, à la Maison de la presse, à Cognac. Michel Rolland et Sabine Eichler proposent d'autres rencontres et séances de dédicaces:

  • Samedi 22 décembre, de 15h à 19h, à la librairie Chapitre, au Champ-de-Mars, à Angoulême.
  • Samedi 2 février, toujours à la librairie Chapitre, au Champ-de-Mars, à Angoulême.

A noter, les œuvres de Sabine Eichler seront exposées à Cognac l'an prochain, au moment du 20e festival Blues Passions.

BB King

Pyeng Threadgill
Pyeng Threadgill

BB King

Dr John

Dr John

Raphael Saadiq

Raphael Saadiq
© Sabine Eichler


PRATIQUE

20 ans, Cognac Blues Passions, de Michel Rolland et Sabine Eichler, 29€.
Disponible dans certaines librairies de la région,
auprès de Michel Rolland, à mrolland@bluespassions.com,
ou sur www.bluespassions.com.

A VOIR AUSSI

Le site de Blues Passions.
Le site de Sabine Eichler.