Royal Southern Brotherhood
Fraternité et familles…

12-IMG_1795 royal southern brotherhood

Q uoi de mieux que la présence de dizaines de milliers de visiteurs venus pour Jazz Fest, à La Nouvelle-Orléans, pour lancer un CD? Cyril Neville et ses frères (non pas Art, Charles et Aaron, des Neville Brothers), mais ceux avec qui le percussionniste, philosophe et poète a formé le Royal Southern Brotherhood, ont multiplié les scènes dans les clubs juste avant la sortie officielle, début mai, de leur album éponyme.

Les douze titres mêlent southern rock, funk, ballades, rythmés par les sons et tons si particuliers nés des Neville (Fired Up!, Fire On The Mountain), les riffs rocks de Devon Allman, le fils de Gregg, de l’Allman Brothers Band, et les slides plus bluesy de Mike Zito (Sweet Jelly Donut), et le gumbo de bongos de Cyril Neville balancé par la batterie de Yonrico Scott et la basse de Charlie Wooton.

En duos, en trios sans cesse mouvants, ensemble, ils affichent une vraie fraternité, celle de RSB.

royal southern brotherhood 2«Royal Southern Brotherhood»,
Chez Ruf Records,
mai 2012.